News

Quand les meilleurs se mouillent…

Published on 03 august 2016 at 15h19

Create a notification for "News"

C'est lors des manches du vendredi que les deux catamarans AC45 sont partis à la faute. Team New Zealand d'abord, lors d'un match face à Team USA. Le bateau kiwi s'est retourné, heureusement sans faire de blessé ni subir trop de casse. Quinze minutes après l'incident, le cata était à nouveau sur la ligne de départ…

Du côté des Américains, c'est en voulant éviter Artemis Racing qui était prioritaire que le bateau s'est retourné. Comme pour le défi néo-zélandais, les Américains ont rapidement été en mesure de reprendre la compétition. Mais ces deux incidents de course montrent bien que le niveau monte et que, pour gagner quelques dixièmes, il faut maintenant aller à la limite.


La manche de Chicago aura offert des belles régates, avec des conditions idéales le dimanche : les six AC45 engagés ont été à la fête, volant au-dessus des flots devant plus de 200 000 spectateurs et près de 1 000 bateaux, d'après les organisateurs. Un record pour le plus vieux trophée sportif encore en jeu, qui se courait pour la première fois en 165 ans d'existence en eau douce.

A l'arrivée, les Suédois d'Artémis Racing l'emportent devant Ben Ainslie Racing et Team Japan.

Rendez-vous en Europe pour les deux prochaines étapes, avec l'Angleterre fin juillet et la France les 10 et 11 septembre.


Résultats des Louis Vuitton America’s Cup World Series à Chicago :

1 Artemis Racing – 61

2 Land Rover BAR – 58

3 SoftBank Team Japan – 56

4 Emirates Team New Zealand – 51

5 ORACLE TEAM USA – 49

6 Groupama Team France – 40


Classement général après Chicago :

1 Emirates Team New Zealand – 295 points

2 Land Rover BAR – 285 points

3 Oracle team USA – 285 points

4 Artemis Racing – 262 points

5 SoftBank Team Japan – 259 points

6 Groupama Team France – 234 points

Share this article