Multicoques Magazine, l'essentiel du catamaran et du trimaran
Multicoques Magazine, l'essentiel du catamaran et du trimaran
LE NOUVEAU NUMÉRO
DISPONIBLE
INSCRIPTION A LA NEWSLETTER
Veuillez saisir votre email pour recevoir chaque semaine l’essentiel du catamaran et du trimaran
OK

ESSAI DU SALINA 48

Chantier FOUNTAINE PAJOT

Marque : FOUNTAINE PAJOT / Longueur : 14.3m

Salina 48 : un grand catamaran pour la grande croisière.


Fountaine Pajot termine le renouvellement de sa gamme, initié avec le catamaran Lavezzi 40, par l’arrivée du catamaran Salina 48 ; ce catamaran marque une nette évolution dans la tradition du chantier.


Tandis que son concurrent direct imposait sa vision du catamaran de croisière, en érigeant le volume habitable en véritable idéologie architecturale, raflant ainsi quelques parts de marché, le chantier de Aigrefeuille se devait de réagir : les catamarans Bahia et autres Belize étaient certes des catamarans marins, mais avec cependant nettement moins de volume qu’un Lagoon (pour ne pas les nommer) de même taille mais de nouvelle génération. Avec l’arrivée du catamaran Salina, Fountaine Pajot se replace dans la course au grand volume. « Deux années ont été nécessaires pour mettre ce bateau au point », nous dit Hélène de Fontainieu, responsable communication du chantier Rochelais. Alors, le catamaran Salina, successeur du catamaran Bahia ? « Il ne faut pas les comparer », continue Hélène, « les deux bateaux ont d’ailleurs cohabité une année au catalogue du chantier ».

Le dessin a été confié au cabinet Berret Racoupeau, habitué des gros bateaux de chez Fountaine puisqu’on lui doit notamment le dessin à l’époque du catamaran Marquises 56, plus récemment le Eleuthera 60, sans oublier le prochain Galathéa 65, le ‘flag ship’ du chantier comme on se plaît à le nommer.


Catamaran Salina 48 : Un plan de pont novateur et fluide.

Il faut s’y habituer : ici tout est grand, large, les concepteurs ont brisé les derniers tabous, abattu les dernières barrières, pour laisser les formes (enfin ?) s’affirmer. Par rapport au passé, le catamaran Salina apporte quelques réelles nouveautés. D’une part, la plateforme dédiée aux bains de soleil, au-dessus des bossoirs, tout à l’arrière, là où on est plus habitués à voir des panneaux solaires : il s’agit en effet d’un endroit parfaitement dégagé. On aime ou on n’aime pas, elle augmente bien sûr l’espace mais associée au bimini rigide, elle alourdit aussi sensiblement la ligne du catamaran.


DÉCOUVREZ LA SUITE EN TÉLÉCHARGEANT L'ESSAI DU CATAMARAN SALINA 48 FOUNTAINE PAJOT

Essai à télécharger au format PDF : 5.00 €

Télécharger l’essai
plus de 300 essais de Catamarans et Trimarans
pour seulement
5.00 €
Voir la liste des essais disponibles dans l'intégrale
Ajouter au panier

Fiche technique Salina 48 Fountaine Pajot

© Aloha Editions 2016 : Tous droits réservés
le partenaire des médias
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus
et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus pour gérer les paramètres de ce site.